Selon les nutritionnistes, nous devons modérer notre consommation de gluten. Comment y parvenir ? Pas de soucis. Ce petit guide va vous aider à cuisiner sans gluten. Cuisiner sans gluten n’est pas une chose facile. Il nécessite de nouvelles habitudes culinaires. Réalisé des pâtisseries telles que les brioches, les gâteaux et les tartes sans gluten requièrent un savoir-faire. Ce dernier consiste à remplacer un ingrédient riche en gluten par un autre.

Des légumes secs pour une cuisine sans gluten
Sachez qu’on peut diminuer notre apport journalier en gluten en consommant des légumes secs. Ces derniers sont riches en féculents. Lequel choisir ? Variez vos habitudes culinaires en consommant des lentilles (blondes, corail, brunes et vertes). Il existe des plats succulents faits à base de lentilles rouges de la campagne que vous pouvez essayer. Comment les préparer ? Il suffit de les faire tremper dans de l’eau fraîche durant 14 heures. Les haricots secs (roses, rouge, blanc, coco, tarbais, mungo flageolets) peuvent également vous être bénéfiques. En effet, ils sont riches en protéines et en fibres. Toutefois, ils peuvent être remplacés par des pois cassés et des fèves. Les nutritionnistes les classent comme étant des aliments complets qui contiennent tous les nutriments dont notre corps a besoin.
D’ailleurs, les légumes secs sont riches en acide amené, en fibre, en fer, en calcium, en potassium et en vitamine B9. De ce fait, ils peuvent vous aider à entamer une nouvelle alimentaire.

Les farines sans gluten pour une cuisine sans gluten
On associe souvent pâtisserie et farine de blé. En effet, la plupart d’entre nous ignorent la pâtisserie sans gluten. Sachez que vous pouvez le substituer avec de la farine de riz, de sarrasin, de fécule de pomme de terre et de fécule de maïs.
Pour attribuer plus de saveur à vos pâtisseries, vous pouvez utiliser un soupçon de farine de châtaigne, de millet, de soja, de coco et de quinoa. Êtes-vous intolérant au gluten ? Nous vous conseillons de consommer une dose raisonnable en quinoa.
D’ailleurs, vous pouvez également vous tourner vers les flocons sans gluten. Ces derniers sont riches en protéine et fibres. Comment distinguer la farine sans gluten de la farine de blé ? La farine sans gluten possède une texture et une odeur bien particulière. Les pâtisseries sans gluten ont également un goût unique.

Une cuisine sans gluten aux profits des céréales
Pour réduire votre consommation en gluten, vous pouvez vous tourner vers les céréales. Le riz blanc et le quinoa, par exemple, sont des céréales riches en vitamine et en protéines. Ils peuvent pallier votre besoin quotidien en gluten. Aimez-vous la friture ? Au lieu d’acheter des pommes de terre, optez pour des tubercules pauvres en gluten tels que les patates douces. Et si vous souhaitez goûter la cuisine sans gluten sans cuisiner vous-même, rendez-vous au Café restaurant Le Nil Bleu.

Partager